• Le neutre en français (ou la belle galère)

    WESH. Aujourd'hui j'avais envie de parler d'un sujet qui m'intéresse pas mal depuis peu...
    le neutre en français.

    Je ne m'éternise pas plus longtemps, je vous laisse avec l'article :)

     

    Le neutre en français

    Ça fait environ un ou deux mois que le neutre m'intéresse. Il y a eu plusieurs facteurs à ça ; tout d'abord la lecture de plusieurs livres avec un personnage non-binaire qui intervient, et qui m'a donné cette envie (surtout que pas mal de personnes emploient le neutre de manière assez horrible). Ensuite, j'ai vu l'évolution de Sasha, et iel m'a donné encore plus l'envie d'apprendre (merci à ille) le neutre.
    Avez-vous remarqué ? J'ai placé mon p'tit neutre... encore merci à Sasha de m'avoir permis de le placer mdrr.

    En gros, j'espère d'ici quelques mois pouvoir parler de quelqu'un de non-binaire, de gender fluid... sans difficulté, couramment, tout ce que vous voulez.


    note --> parfois, il est possible que j'inscrive des mots qui sont à la base inclusifs (par exemple iel comme pps), ce n'est pas grave de confondre les deux, ou de les mélanger un peu.

    En parlant de pps (pronoms personnels sujets), je vais commencer par un tableau des déterminants (dont articles) et pronoms :

      Masculin / Feminin Neutre
    articles déf. - COD le - la lo | lu
    articles indéf. un - une um | o
    articles partitifs du - de la do
    pronoms personnels sujets il - elle iel
    pronom compléments lui - elle
    eux - elles
    ille | ul | im
    eus
    déterminants possessifs mon, ton, son - ma, ta, sa man, tan, san
    pronoms possessifs mien - mienne miem
    déterminants démonstratifs ce, cet - cette
    ceux - celles
    celui - celle
    cet | cès
    ceus
    cille | çum | cim

    pour les pps, il y a également ille, ul, ol, im, em, iem, æl, ael, aël, i, eul, ya, am, um, om, as, ux, ox.

    -> iel ne ul comprend pas, tous ceus de là-bas aussi.

     

    Et ensuite, voici les mots de base à connaître :

      Masculin / Feminin Neutre
    descendance fils - fille fim
    fraternel frère - sœur freum
    parent père/papa - mère/maman mapa, paman, baba
    titre de civilité monsieur (M) - madame (Mme) damoixe (Dmx)

    -> c'est lo fim de san mapa.


    Parlons des épicènes, à savoir ces mots qui ne varient pas selon le genre.
    cinéaste, archéologue, philanthrope...
    Ceux-ci ne varient pas dans le neutre étant donné qu'ils sont déjà sans genre. Il n'y a aucune utilité à les changer par conséquent.
    Ensuite, il y a les mots épicènes à l'oral, et non à l'écrit.
    ami.e, maquillé.e
    Vous êtes dans la possibilité de laisser le mot comme il s'entend : ami. Ou alors si on veut vraiment l'orthographe neutre, on peut orthographier ami en amië.
    Et pour les participes passés comme maquillé, ou encore, ruiné, colorié... bref. On peut mettre maquillæ, donc ruinæ ou coloriæ. 
    -> lo freum de Lisa, bien maquillæ, se rendit en cours.

     Sinon, pour les autres mots, voici un petit tableau des terminaisons

      Masculin / Feminin Neutre
    eur-ice créateur - créatrice créateus | créatron
    eur-euse
    eux-euse
    joueur - joueuse
    heureux - heureuse
    joueus | joueuxe
    heureus | heureuxe
    oux-ouse jaloux - jalouse jalous | jalouxe
    us-use confus - confuse confusse
    aître-esse maître - maîtresse maîtrem
    ais-aise français - française françaisse
    on-onne
    on-agne
    compagnon - compagne
    mignon - mignonne
    mignom
    compagnom
    f-ve bref - brève bres
    ien-ienne musicien - musicienne musiciem
    in-ine malin - maline malim
    ent-ente
    and-ande
    content - contente
    grand - grande
    contens
    grans
    it-ite petit - petite petis | petim
    er-ère jardinier - jardinière jardiniér
    il-ille gentil - gentille gentis

    -> iel est aussi jalous qu'iel est petis.

    Voilà, c'est pas un article immense, mais j'avais envie de vous parler un petit peu de cette partie de la langue bien trop peu connue et utilisée. À chaque fois, les gens disent "bah vu qu'il est ni une fille ni un mec, ah ben comment on fait pour parler de lui ?", et bien maintenant vous avez la réponse tiens !


    j'ai quasiment tout pris de Unique en son genre, notamment les tableaux, je trouve vraiment son article trop bien !

    j'espère en tout cas que cet article vous a plu, et puis bah... à la prochaine.

     


  • Comments

    1
    Friday 23rd February at 21:47

    C'était hyper intéressant je ne savais pas du tout qu'il existait du neutre en français !
    Tu m'as donné envie de commencer à apprendre tout ça même si pour l'instant j'ai de la peine à me retrouver parmi tous tes tableaux. Mais d'après ce que je vois certains mots sont un mélange de féminin et masculin comme freum, sauf que  l'on rajoute un m au lieu d'un r du coup.

    2
    Friday 23rd February at 22:46

    Mon dieu, qu'est-ce que c'est compliqué... Autant je reconnais l’existence des personnes non-binaires et je soutiens à fond les LGBT+, que je ne suis pas d'accord avec cette écriture, tout comme l'écriture inclusive. Essayez donc de tout changer à la grammaire d'une langue existante de plusieurs siècles, il faudrait tout détruire pour tout reconstruire, ce qui serait un travail monstre et impossible. De plus, il me semble (à vérifier) que le masculin en français inclut également le neutre. C'est comme si on devait détruire toutes les toilettes publiques séparées pour les faire unique et non genrées... Bref, je continuerai à écrire et dialoguer avec les bonnes vieilles règles de français ; surtout que l'on peut passer par des noms et adjectifs qui ne sous-entendent pas de genre (par exemple : la personne, adorable, de couleur, etc).

    D'un autre côté, je trouve cela intéressant de construire ce genre neutre en français. Si ça permet aux personnes non-binaires de se sentir plus acceptées et reconnues, tant mieux, je trouve même que c'est un grand progrès ! Il faut reconnaître l'existence de ces personnes, les aider, et leur montrer qu'elles sont valides. 

    En bref, je trouve le concept intéressant et utile, mais inapplicable.

    3
    Saturday 24th February at 10:15

    J'ai découvert quelque chose aujourd'hui ! Je ne savais pas que le neutre existait ! C'est un article très intéressant !

    4
    Saturday 24th February at 13:11

    @ACatsLife : moi non plus il y a quelques mois !
    Oui, c'est un petit compliqué toutes ces déclinaisons, mais rien n'est impossible !

    @lea: je comprends ton opinion, et je suis en parti du même avis. Je suis d'accord, on ne peut pas révolutionner la langue comme ça, et je suis également pour beaucoup de nos règles de grammaire qui, bien qu'elle soient compliquées, sont fondamentales d'après moi. En revanche, je trouve important de connaître cette partie de la langue nouvelle (je ne sais même pas si elle est reconnue officiellement et ça m'étonnerait grandement), car perso ça m'aide bien pour communiquer parfois.
    Après, la vision de la langue est différente pour tous, mais perso je trouve que c'est une grande richesse à apporter à notre langue.

    @aghase~ : contente de t'avoir fait découvrir quelque chose !

    5
    Saturday 24th February at 20:40

    C'est très intéressant, je ne savais pas qu'il y avait du neutre en français. C'est vraiment bien pour les personnes non binaires je trouve, mais c'est un peu galère... Enfin, je veux dire qu'on peut pas changer toute la grammaire d'une langue comme ça. Déjà que c'est assez compliqué pour certaines personnes. Et puis il faudrait tout refaire, oublier tout ce qu'on a appris et tout recommencer, c'est pas si évident que ça.

    Par contre je trouve ça bien que tu aies fait un article là-dessus, je me coucherai moins bête ce soir.

    6
    Saturday 24th February at 21:34

    @Feminist lawyer : merci ! Mais je ne parle pas de révolutionner la langue encore une fois, je sais très bien que beaucoup de personnes sont déjà en galère sur les règles grammaticales de base en français. Par contre, si c'est à ta portée et que tu en as envie, je ne vois pas ce qui dois t'arrêter, tu vois ce que je veux dire ?
    Le but n'est pas de reconstruire une nouvelle langue, de tout oublier, de tout recommencer hein, seulement de faire de notre langue une langue plus riche et complète.

    7
    Sunday 25th February at 11:06

    Je savais pas du tout qu'il y avait un neutre en francais tu m'as appris quelque chose. Et moi qui fait du latin je croyais que c'est seulement le latin qui nous gonflait avec ses 3 genres et ses declinaisons qui vont avec (on doit apprendre par coeur les declinaisons la galere)

    8
    Sunday 25th February at 16:46

    Ton point de vue est intéressant, bien que je n'y adhère pas totalement haha. Et oui, comme tu dis : toutes les règles de français sont fondamentales ! Mais on me l'a confirmé, et je le rappelle encore une fois : le neutre est déjà compris dans le masculin :)

    9
    Sunday 25th February at 18:40

    Je n'était pas du tout au courant qu'il y avait du neutre en français ! Étant donner que j'adore le français, c'est super intéressant ! Et je trouve très original d'écrire un article sur une "leçon de grammaire" car je n'en ai jamais vu !

    10
    Sunday 25th February at 19:20

    Oui, je vois bien ce que tu veux dire. Tu as raison, et je trouve que c'est vraiment bien de faire en sorte d'enrichir la langue française :)

    11
    Thursday 1st March at 21:01

    On avait un peu parlé de gender fluid en SVT en 3ème (d'ailleurs j'adorais les cours de SVT cette année-là parce que notre prof abordait des sujets avec nous, nous laisser poser des questions, discuter... c'était hyper enrichissant et je retrouve certaines choses dans mes cours de philo). Mais c'est vrai que le langage... De toute façon, il y a une chose pour laquelle je n'aime pas la langue française : tout est genré. Par exemple en anglais, les objets etc n'ont pas de 'genre' (on dit pas la chaise, un arbre) et la plupart des adjectifs ne s'accordent pas en fonction du genre. Enfin bref, de toute façon ça m'a toujours saoulée cette séparation du monde en deux parties en fonction du genre. Et je trouve ça dommage que les personnes non-binaire soient peu considérées sachant que notre prof de SVT nous avait donné des chiffres (de personnes qui naissent sans genre défini notamment) qui m'avaient étonnée.

    12
    Friday 2nd March at 10:37

    @#Yuki : J'aimerais avoir la même prof de SVT que toi ! Nous c'est pas trop ça tu vois... bref x)
    Ouais, c'est ce que je trouve sûrement le plus relou en français (et encore plus que l'imparfait du subjonctif), ce sont toutes ces catégorisations. Dans pleins de langues il existe le neutre, alors pourquoi on est obligé de tout le temps tout genrer ? Après ça c'est un petit peu un autre débat, mais bon, je trouve ça tout de même incroyable quoi.
    Et oui, on parle souvent des lesbiennes, des gays, et même des transgenres, et déjà les mentalités évoluent je trouve ça cool ! Mais on oublie encore trop souvent les non-binaires ainsi que les gender fluid...



    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: